Albert Thomas Voyage

Albert Thomas Voyage

de Frédéric Desbordes

« Prix Francis Blanchard 2019 »

avec Benoit Allemane, Raphaël Bilbeny, Pierre-André Ballande, Cedric Rasser, Bernard Allemand, Julie Molard, Caroline Berthoux, Costanza Solari.

Captation du 30 octobre 2019 au BIT de Genève

L’édition de la pièce est disponible sur demande au Théâtre Les 50

« Albert Thomas connait bien les contradictions qui agitent le monde après la Première Guerre mondiale. Socialiste français, ami de Jean Jaurès, il sera député, secrétaire d’Etat puis ministre de l’armement de décembre 1916 à septembre 1917. A la suite du traité de Versailles, il est élu en novembre 1919 à la tête du Bureau Internationale du Travail pour cultiver la paix et la justice sociale. Il entreprend dès lors plusieurs grands voyages pour, à travers les relations professionnelles, tenter de résoudre les problèmes qui empêchent les nations de vivre en paix, et notamment avec elles-mêmes.

Cette pièce, fidèle à ses mots et à sa pensée, est tirée de ses notes de voyage, 1928-1929, en Orient. Elle nous montre comment, inlassablement, il cherche à transmettre sa vision pour régler les conflits, parfois violents, du monde en ébullition de l’entre-deux guerres. Avec les dirigeants, entrepreneurs et syndicalistes soviétiques, chinois et japonais, l’éminent socialiste française utilise pleinement sa connaissance des passions politiques et aspirations idéologiques. A ses interlocuteurs, il n’offre pas de grands desseins, il conseille et propose des solutions pragmatiques, des coopérations sur la base des intérêts de chacun, acteurs sociaux et politiques.

La pièce trace délicieusement le profil du formidable caractère d’Albert Thomas, avec son extraordinaire capacité à utiliser des mots simples pour expliquer l’origine des complications sociales et proposer des solutions. »

Kari Tapiola, ancien Directeur Général Adjoint du BIT.